Rechercher
  • emilie cambon

La thérapie florale : les bienfaits subtils des fleurs

Les élixirs floraux sont obtenus à partir de fleurs fraîches selon une méthode bien précise. Principalement indiqués pour soutenir les fragilités émotionnelles, on pense souvent aux Fleurs de Bach. Mais depuis l'époque du Dr Bach au début du XXème siècle, d'autres spécialistes ont continué à explorer la richesse de la nature offrant aujourd'hui des centaines d'élixirs floraux.


Comment ça marche ?

Dans les années 1930, le Dr Bach décide d'étudier le « comportement » des fleurs. Jusqu'à présent, les scientifiques s'appliquaient surtout à en étudier la composition, les molécules pour comprendre leur « activité chimique ». Mais le Dr Bach décide de les observer plus précisément dans leur milieu naturel pour mieux les comprendre : où est-ce qu'elles poussent ? Comment elles évoluent ? Quels sont leurs besoins spécifiques ? Leurs contraintes, etc.


Les fleurs, comme tout être vivant, sont avant tout animées par l'énergie. Elles émettent donc des vibrations ce qui leur confère donc une fréquence vibratoire. Et c'est cela que le Dr Bach a expérimenté : capter la vibration de la fleur pour la restituer dans un élixir qui va aider l'Homme à mieux gérer ses émotions.

"Les Fleurs agissent en élevant nos vibrations et en ouvrant les voies de réception de notre Moi spirituel ; en inondant notre être de la vertu exacte dont nous avons besoin et en nous lavant de notre défaillance nuisible" - Dr Bach

Les 38 Fleurs de Bach

Ce sont les premières à avoir été mises au point par le Dr Bach. Ce sont des fleurs que l'on trouve facilement près de chez nous puisqu'elles ont été étudiées sur les terres anglaises. Elles sont classées au sein de 7 familles afin de mieux cibler un besoin, principalement autour de la sphère psycho-émotionnelle, mais également sur le plan spirituel.

Leur action est très subtile, il ne s'agit en aucun cas d'un médicament "anti-déprime"! La prise doit être régulière pour en ressentir les effets : généralement il est conseillé de prendre 4 gouttes, 4 fois par jour, pendant 21 jours.


Quelques fleurs : Impatiens, Beech, Mimulus, Olive,...


Les fleurs californiennes et européennes

Dans ces 2 régions du monde, d'autres élixirs floraux voient le jour dans les années 1970. On compte actuellement une centaine de fleurs californiennes dont une partie est également développée dans les élixirs européens. Ces derniers sont composés de fleurs qui poussent majoritairement sur le territoire français, bénéficiant ainsi d'une grande variété de milieu et de climat (mer, montagne, …).

Elles ont un certain nombre de points communs avec les Fleurs de Bach mais vont pouvoir avoir une action plus physique (ex : détente corporelle). La large gamme permet d'affiner encore plus le besoin pour trouver LA fleur vraiment spécifique à sa problématique.


Quelques fleurs : Pissenlit, Lotus, Fairy Lantern, Aubépine,...



Les fleurs australiennes et andines (années 90-2000)

Dans cette gamme, les fleurs utilisées ne se trouvent pas sur notre territoire occidental. Elles profitent de climat et de terrain bien particulier que sont le Bush australien et la cordillère des Andes.

Leurs effets vont être similaires aux précédentes fleurs mais en plus puissant. Elles peuvent ainsi être testées lorsque les Fleurs de Bach n'agissent pas ou plus. Les fleurs du Bush ont la particularité de pouvoir agir sur le plan transgénérationnel, c'est à dire sur des blessures plus profondes et inconscientes mais qui nous empêchent d'avancer.


Quelques fleurs : Crowea, Boab, Toloache,...


Pour conclure

Vous l'aurez compris, la thérapie florale offre de multitudes possibilités d'accompagnement grâce à une gamme bien étoffée et pouvant répondre à des problèmes psycho-émotionnels précis mais aussi pour des douleurs physiques.

J'aime beaucoup les utiliser en complément d'autres techniques naturopathiques, les effets sont souvent surprenants.


Je vous ai ici parlé des principales fleurs utilisées (soit près de 300!) mais sachez qu'il existe d'autres élixirs obtenus à partir de cactus, de plantes carnivores et même de champignons.


Comme le disait le Dr Bach : "Ne me croyez pas, expérimentez !"

24 vues
Prendre rendez-vous :
06 87 45 98 39 - emilie.cambon@lilo.org

Retrouvez mes actus sur ma page        

  • Facebook - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle

​© Ma Nature Libre | Emilie Cambon - Mentions légales -  Créé avec Wix.com