Rechercher
  • emilie cambon

Se reconnecter à la nature pour se sentir vivante !

On a trop souvent tendance à l'oublier mais en tant qu'être vivant, nous faisons partie intégrante de la nature. Les saisons rythment les cycles de la nature, et si nous prenons le temps de l'observer, nous remarquerons très vite le lien qui existe avec notre propre fonctionnement.



La forêt


Vous avez sans doute déjà entendu parler des « bains de forêt » ou de la «sylvothérapie». Cette pratique qui commence à se démocratiser dans nos contrées occidentales est apparu en 1982 au Japon sous le nom de shinrin yoku. Quand ce terme a été créé, il s'agissait plutôt d'une opération marketing afin d'attirer les gens dans les nombreuses forêts japonaises. Mais depuis, les études se sont multipliées afin de mesurer les effets physiologiques et psychologiques que peut avoir la forêt sur notre santé. Prendre un bain de forêt signifie littéralement : capter l'atmosphère de la forêt grâce à ses 5 sens. Il s'agit de marcher lentement en respirant profondément. C'est un peu comme une marche méditative où nous devons être pleinement conscients des senteurs subtiles des arbres, des feuillages qui craquent sous les pieds, du chant des oiseaux ou encore des rayons du soleil qui transpercent la canopée.


Les études* ont également démontré que dans un milieu urbain, la vue d'une plante, d'un bouquet de fleurs dans un bureau ou bien l'inhalation d'huiles essentielles d'arbre comme le pin apporteraient des bienfaits similaires aux bains de forêt, comme la réduction du niveau de stress.

Au contact de la nature, le corps se détend et se resynchronise.

La mer


Il est de coutume de dire que l'air du large nous fait du bien. Aujourd'hui, les études scientifiques se multiplient pour démontrer ses bienfaits sur la santé. Des chercheurs ont notamment découvert que le fait d'inhaler des solutions salines concentrées, en complément d'un bronchiodilatateur, contribue à améliorer la fonction pulmonaire dans les cas de mucoviscidose*.



L'air marin est localisé sur une mince bande côtière et évidemment au-dessus de la mer. Un peu plus riche en oxygène et plus pauvre en CO2 que l'air continental. Il a une teneur en vapeur d'eau plus élevée et contient moins de polluants et de particules en suspension, contribuant ainsi à la bonne santé de l'appareil respiratoire.

Les bains de mer sont utilisés en thalassothérapie depuis le XVIIIe siècle.

Utilisée sous surveillance médicale à travers différentes techniques (massages, modelages, jets d'eau, bains, enveloppement d'algues,...), la thalassothérapie est recommandée pour soulager les rhumatismes, maux de dos, troubles respiratoires, circulatoires, problèmes de peau, dépression...



Comment (ré)intégrer la nature dans votre quotidien ?


  • Manger de saison Au-delà de l'aspect écologique qui fera appel à notre bon sens pour ne pas manger de tomates en plein hiver (!), la nature nous offre ce dont nous avons besoin au bon moment. Si en hiver, le froid nous pousse instinctivement à consommer davantage de plats chauds comme des soupes, en été les fruits et légumes regorgeront d'eau pour nous permettre de nous hydrater suffisamment.


  • Réaménager son intérieur Plus nous vivons en vase clos, plus notre environnement devient artificiel et plus la présence du monde végétal se révèle nécessaire pour rétablir l'équilibre énergétique. Vous pouvez vous référer au Feng shui pour rétablir le lien avec la nature. Cet art ancestral chinois utilisent différents aspects pour permettre à l'individu de vivre en harmonie avec son environnement et notamment son habitat. Miser sur des plantes pleine de vitalité, certaines pouvant purifier l'air comme l'aloe vera. On évitera en revanche, les fleurs fanées ou séchées, qui risquent d'apporter morosité et tristesse.


A défaut de pouvoir profiter quotidiennement d'un air marin, on pourra également  utiliser en prévention des purificateurs d'air (intérieur) qui utilisent le principe de ionisation, appelé aussi ioniseurs.


  • Les plantes en compléments alimentaires Bien sûr en naturopathie, nous en recommandons souvent sous différentes formes : plantes sèches, fraîches, huiles essentielles, élixirs floraux, ... Chacune aura des propriétés différentes pour nous aider à soulager certains maux, qu'ils soient physiques, psychologiques ou émotionnels.


« A travers les millions d'années de son évolution, l'être humain a été inextricablement lié au milieu naturel et qu'il est, par le fait même, génétiquement programmé pour réagir de manière positive aux éléments de la nature qui favorisent la réussite et la survie ; a contrario, face aux éléments de la nature qui lui font du tort ou qui constituent une menace pour son bien-être, l'être humain réagit négativement ». Edward O. Wilson, Biophilia, 1984.


* sources:



14 vues
Prendre rendez-vous :
06 87 45 98 39 - emilie.cambon@lilo.org

Retrouvez mes actus sur ma page        

  • Facebook - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle

​© Ma Nature Libre | Emilie Cambon - Mentions légales -  Créé avec Wix.com